Balades

Préparez vos prochaines sorties après avoir repéré les curiosités à visiter

Sélectionner le fond de carte
PLAN IGN
PLAN IGN
PHOTOS AERIENNES / IGN
PHOTOS AERIENNES / IGN
CARTES MULTI-ECHELLES / IGN
CARTES MULTI-ECHELLES / IGN
TOP 25 IGN
TOP 25 IGN
CARTES DES PENTES
CARTES DES PENTES
PARCELLES CADASTRALES
PARCELLES CADASTRALES
CARTES AÉRONAUTIQUES OACI
CARTES AÉRONAUTIQUES OACI
CARTES 1950 / IGN
CARTES 1950 / IGN
CARTE DE L'ETAT-MAJOR (1820-1866)
CARTE DE L'ETAT-MAJOR (1820-1866)
CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
SCAN EXPRESS STANDARD / IGN
SCAN EXPRESS STANDARD / IGN
SCAN EXPRESS CLASSIQUE / IGN
SCAN EXPRESS CLASSIQUE / IGN
OPEN STREET MAP
OPEN STREET MAP
GOOGLE MAP - SATELLITE
GOOGLE MAP - SATELLITE
GOOGLE MAP - PLAN
GOOGLE MAP - PLAN
GOOGLE MAP - HYBRIDE
GOOGLE MAP - HYBRIDE
IGN BELGIQUE
IGN BELGIQUE
Image du circuit

Le tour des musées

Vous avez quelques heures à tuer avant votre embarquement?
Nous vous suggérons ce circuit des musées au coeur du Centre historique de la ville de Saint-Denis. Découvrez les différentes étapes de votre visite : de l'histoire d'une ancienne famille réunionnaise à la Maison Carrère puis en découvrant la fameux Jardin de l'Etat et son museum d'histoire naturelle en passant par le musée Léon Dierx et terminant par de l'art contemporain à l'Artothèque il y en aura pour tous les goûts à travers cette visite !

9.9 km
2h 10m
Très facile
Saint-Denis
- OTI NORD -
- OTI NORD -
Image du circuit

Le Tour des Roches - le vieux Saint-Paul

Le Tour des Roches : toute la réunion « lontan » en un clin d’œil…Un paisible endroit où il fait bon vivre et qui est chargé d’histoire. C'est le premier quartier de l'île à avoir été habité.
ITINERAIRE


Prenez la direction de Savanna et prendre la chemin qui monte vers la plaine Saint-Paul. A un moment donné sur votre droite vous verrez le panneau "Tour des Roches". Vous n’aurez plus qu’a rester sur cette route et vous voilà au Moulin à eau.


 


LOUPE HISTORIQUE


Le Tour des Roches : toute la réunion « lontan » en un clin d’œil…


Chant de l’eau, sifflement des oiseaux, densité de la végétation (bambous, cocotiers, papyrus, palmiers…)…le Tour des Roches est un paisible endroit où il fait bon vivre et qui est chargé d’histoire. C’est le premier quartier de l’île à avoir été habité.


En effet, le vieux Saint-Paul, de part la proximité de l’étang et la construction des canaux d’irrigation, était propice aux récoltes des premiers colons, qui avaient installé à cet endroit le siège du gouvernement Bourbon. Ils y développèrent une culture d’autarcie.




Ce site hérite donc d’un moulin à eau. Ce dernier faisait partie d’un moulin à manioc : la roue entraînée par le mouvement de l’eau, produisait de l’énergie. Il datait de 1820 et a été remplacé à l’identique il y a quelques années. Si vous ne craignez pas l’eau fraîche, vous pourrez vous tremper dans le petit bassin qui jouxte le moulin.


PRATIQUE : n’oubliez pas votre produit anti-moustique…Balade familiale, à faire en voiture ou en vélo.




Alexis Vincent, guide professionnel, vous propose une balade en VTT accompagnée et commentée (l’étang de St Paul, Moulin à eau,..) de 3 heures. Renseignez-vous au 0693 02 26 68, par mél : info@ayapana-reunion.com ou sur le site : www.ayapana-reunion.com


 

6.8 km
Facile
905-917 Chemin de la Tour des Roches Littoral
- Office de Tourisme de l'Ouest -
- Office de Tourisme de l'Ouest -
Image du circuit

Chemin Pavé Bellemène Saint-Paul

Venez admirer les fenêtres magnifiques sur la baie de Saint-Paul que vous offrent ce sentier.
ITINERAIRE


 


Cette balade historique, vous fera découvrir un des plus vieux chemin pavé de Saint-Paul. Ce sentier très entretenu vous offrira des fenêtres magnifiques sur la baie de Saint-Paul.


 


Pour vous y rendre, prenez la route du Tour des Roches (celle qui longe le moulin à eau). Pour vous repérer vous aurez des champs de manguiers et quelques endroits où vous pourrez garer votre voiture.


 




 


Marchez un peu jusqu’à l’arrêt de bus ’Bouillon" qui se situe en face du snack " allée des cocos". Vous ne pouvez pas vous tromper, un panneau en bois vous indique la direction à prendre pour rejoindre le chemin pavé Bellemène. Longez la boutique et enfoncez-vous dans le lotissement, suivez toujours les panneaux et ne quittez plus le chemin "blanc" jusqu’à l’entrée du sentier.


Après la dernière maison en taule, vous voici sur les traces de nos "zabitants", où "charette Boeuf", ou autres transports, empruntez cette route pour se rendre à Bellemène. Tout le long de votre ascension vous serez entourés de plantes tropicales (le zatte, flamboyant, tamarin péi, le pied jujube...) et de vues aussi magnifiques sur la baie de Saint-Paul et nos belles montagnes.


 


Arrivez au bout du sentier pavé, sur votre droite se trouve une belle cabane dans les bois ! Elle offre une belle fenêtre sur le littoral saint-paulois.


 




 


Empruntez le même chemin pour le retour !


 


 


LOUPE HISTORIQUE


 


En 1719, trois sentiers reliant les Hauts de Saint-Paul furent pavés sous Deforges-Boucher, pour chevaux et "boeufs portant". Le chemin pavé Bellemène, autrefois appelé montée d’Hibon était encore fréquemment utilisé jusque dans les années 1970.


L’histoire ou la légende raconte que Marie Elixène de Lanux, muse du grand poête Leconte de Lisle, empruntait ce chemin pour se rendre à Saint-Paul. Et ses vers du poète nous viennent aux lèvres: "Sous un nuage frais de clair mousseline, tous les dimanches au matin, tu venais à la ville en manchy de rotin, par les rampes de la colline".


 


L’ascension, qui dure en moyenne 30 à 40 minutes, vous permet d’arriver à Bellemène, dans les Hauts de Saint-Paul et vous offre par ailleurs progressivement une splendide vue sur le littoral de Saint-Paul, depuis le Cap La Houssaye jusqu’à la ville du Port.


 


Aujourd’hui, ce beau sentier pavé est entretenu par l’Association Sportive et Culturelle - Loisirs de Bellemène. Ils entretiennent ce beau patrimoine réunionnais et le refait vrivre à travers des expositions d’objets qui ont servis à la construction du chemin pavé.


 




 


PRATIQUE :  de bonne basket, une casquette, de l’eau et la crème solaire ! Nous vous conseillons d’emprunter ce sentier par un temps couvert, car il n’est pas très ombragé.


 


QUOI FAIRE AUX ALENTOURS ? 


Nous vous conseillons de vous arrêter à l’Auberge du Pavé en arrivant au bout du sentier pavé, pour un succulent déjeuner, pour après reprendre le sentier pour une balade digestive !

1.1 km
1h
Facile
58 Chemin des Cedres Littoral
- Office de Tourisme de l'Ouest -
- Office de Tourisme de l'Ouest -
Image du circuit

Bassin Pigeon - Ravine Bernica saint-paul

Célébrée par le grand poète Leconte Delisle, cette importante ravine alimente l'Etang Saint-Paul et en est le principal affluent.
ITINERAIRE


Vous passerez pendant 5 minutes à travers des hautes herbes qui longent la rivière puis vous commencerez à monter, via un petit sentier, le long de la falaise. Des lianes pendent dans le vide et quelques arbustes s’accrochent à la roche. Le sentier domine alors le bassin pigeons à l’eau stagnante.


 


Montez sur le belvédère et profitez du silence de la ravine. Ce qui peut paraitre étonnant alors que le sentier est proche de la route. Vous vous sentirez dépaysé à coup sûre !


 


Tout au long de votre chemin vous pourrez rencontrer des paille-en-queues et admirer la beauté de cet oiseau endémique de La Réunion.


 


 


S’y rendre :


Prendre la direction de Plateau Caillou depuis le centre de Saint-Paul (la chaussée royale) et non pas depuis la route des Tamarins (qui vous emmènera au dessus de la ravine Bernica).


Prendre la direction à gauche de la route du Tour des Roches. A cinquante mètres à droite, garez-vous et prenez le chemin de terre.


 


LOUPE HISTORIQUE


Célébrée par le grand poète Leconte Delisle, cette importante ravine alimente l’Etang Saint-Paul et en est le principal affluent.


La ravine Bernica était autrefois connue comme un site naturel sauvage propice à toutes les intrigues. Au début du XIXème siècle, elle fit office de repaire pour Madame Desbassayns et de théâtre pour les luttes d’influence, que cette esclavagiste entretint afin d’asseoir le pouvoir de sa famille à la tête de la société bourbonnaise.


Quelques années plus tard, enfin, elle s’immisca définitivement dans l’histoire littéraire française en laissant sa beauté romantique inspirer à Leconte de Lisle un poème éponyme resté célèbre puis en servant de décor au dénouement d’un roman de George Sand, Indiana.




Faire une promenade au coeur de la ravine du Bernica, c’est marcher sur les pas de Charles Marie Leconte de Lisle.

896 m
30m
Facile
Chemin Ravine Bernica Littoral
- Office de Tourisme de l'Ouest -
- Office de Tourisme de l'Ouest -
Image du circuit

Ravine Saint-Gilles

Une balade qui vous emmène dans un havre de paix en plein coeur de la station balnéaire. Vous serez coupé de la civilisation pendant 2 heures (A/R).
 


Venez arpenter les sentiers méconnus autour de la Ravine Saint-Gilles, ravine immortalisée par le poète parnassien Charles Marie Leconte Delisle. C’est un lieu insolite, un havre de paix, à deux pas de la station balnéaire, contenant une grande diversité d’espèces végétales. Cette Ravine revèle des richesses patrimoniales historiques et culturelles remarquables (vestiges d’un ancien hôpital ou dispensaire, ti bondié..). Venez aussi découvrir l’histoire du canal Bottard protégé sur le plan patrimonial, qui prélevait de l’eau dans la ravine Saint-Gilles témoignant de l’ingéniosité des bâtisseurs du 19e siècle.


 


Itinéraire


Aller jusqu’au théâtre en Plein air de Saint-Gilles-les-Bains. Se garer au plus près du départ s’il y a de la place. Il y a des kiosques à disposition parfait pour pique-niquer en famille au retour de votre marche.


Débuter le circuit par quelques lacets qui passent devant une grotte à la Vierge appelé « Les Ti Bondié ». C’est un sentier numérique, tous les panneaux explicatifs que vous croiserez portent des QR codes qui vous donneront des explications.


Descendez le chemin pavé, jusqu’au mini pont de la ravine Saint-Gilles. Arriver au croisement près d’un panneau explicatif et prendre à gauche pour voir le petit jardin botanique avec différentes espèces endémiques présentées sur des panneaux. Au milieu du sentier vous verrez un totem racontant l’histoire de la ravine Saint-Gilles. Des bambous superbes s’élancent vers le ciel. Vous franchissez la ravine bordée de songes, de fougères. La ravine elle-même coule un peu plus loin noyée dans les papyrus. Vous pouvez vous arrêter là et remonter vers le parking (vous n’aurez pas à franchir la ravine), sinon vous pouvez continuer jusqu’à Saint-Gilles. 


Pour cela, au croisement, prendre à gauche pour rejoindre le Verger Bottard. Traverser le verger puis la rivière plusieurs fois. Attention ces franchissements peuvent s’avérer très glissants, donc tenez vos enfants, et à noter que vous serez obligé de marcher dans l’eau. Vous arriverez au pont de l’ancienne nationale. Vous arrivez alors au bout de cette balade, sur la placette accueillant une baleine colorée ! 


Faire demi-tour par le même itinéraire jusqu’au Théâtre.


 


 


Durée :



Du parking du théâtre jusqu’au verger : 40 minutes, accessibles à tous

Du verger jusqu’à la place de la baleine : 15 minutes avec franchissements de la ravine.


 



Le saviez- vous ?


On raconte que le quartier de Saint-Gilles tire son nom de Gilles Launay, compagnon du commandant Régnault, premier gouverneur de l’Ile. Régnault, concéda à Gilles Launay en 1668, le terrain dit le Boucan Canot, borné d’un côté, du chemin des chasseurs, de l’autre du Cap de Saint-Gilles et de la mer.


Le Canal dit « Bottard » tire son nom d’une famille de Saint-Gilles qui vers la fin du XIXe siècle a effectué la demande de prise d’eau selon la mémoire orale, le canal a permis de créer des terrasses de  cultures : du cresson, des songes mais également des bananes, des haricots ou du maïs. Ce canal amène également l’eau jusqu’à Saint-Gilles-les-Bains.


Les « pti bon dié » sont des cultes placés dans des grottes naturelles : bleu et blanc pour la vierge et rouge pour « Saint Expédit ». La présence très importante dans l’espace public de ces cultes qui sont partagés par l’ensemble des communautés de l’Ile, constitue un des points remarquables de la culture créole.




Pratique :


Attention aux passages glissants lors des franchissements de la ravine. Ne pas partir seul avec des enfants.


Munissez-vous de bonne baskets (qui peuvent aller dans l’eau), d’une casquette, de l’eau, de la crème solaire et de produits anti-moustique ! Je vous conseille d’emprunter ce sentier par temps sec, car risque de sentier boueux.

1.4 km
2h
Facile
Littoral
- Office de Tourisme de l'Ouest -
- Office de Tourisme de l'Ouest -
Image du circuit

Des Hauts Saint-Paul, Trois-Bassins et Saint-Leu entre la Glacière et Piton Rouge

Appel aux très bons marcheurs ! Cette randonnée est une ascension à ne pas manquer !

Vous serez les rois de l'Ouest !
ITINERAIRE


 


Maïdo (2203m), la Glacière (2489m), Piton Rouge (2401m), route forestière du Piton Rouge (1820m).


 


Avant de débuter notre randonnée, on va faire un petit détour par le belvédère du Maïdo, d’où on surplombe Mafate et ses divers "ilets", les thèmes abordés seront l’histoire et le peuplement du Cirque, très lié à celle de François Mussard, la première personne en 1700 à obtenir une concession entre le Ravine Trois-Bassins et Grande Ravine dans l’actuelle commune de Trois-Bassins. Cellle-ci possède au sommet de ses montagnes, les sites du Grand Bénare et de la Glacière qu’on atteint au bout de 2h de marche.


 


A certaines périodes, la glace peut recouvrir en partie le chemin (Bénare vient du malgache, qui signifie grand froid). Les trois puits construits au siècle dernier à l’aide de pierres. On y stockait la glace qui se formait naturellement dans les basssins; Elle était ensuite acheminée à dos d’homme dans les sacs ou pilés en pains de 25kg, le long du chemin dit de la Glacière jusqu’à la Maison des Villèles chez Mme Desbassyns.


 


Deux heures de marche supplémentaires pour rejoindre la Caverne du "roi Phaonce" caverne supposée avoir servie d’abri à l’esclave marron Phaonce et tombe supposée être également la sienne. Cet ancien roi des marrons avait ses gardes, sa hiérarchie, et rendait lui-même sa justice.


 


On entame l’ascention du Piton Rouge (2401m), le sentier qui y mène au site poursuit dans un paysage désertique et rocailleux (sol basaltique). De là, on peut admirer des bas-reliefs du sculpteur Gilbert Clain rendant hommage aux marrons. L’épopée des marrons marque l’histoire des hauts de l’Ouest de la fin du XVIIème siècle à l’abolition de l’esclavage de 1848. Epris de liberté en fuyant la cruauté de leurs maîtres, les esclaves "partaient marrons" dans des lieux difficilement accessibles; Ils ont leur chef, leur organisation.


 


La descente jusqu’au camp du Piton Rouge traverse un paysage assez pittoresque formé de végétation arbustive composée notamment de tamarins des hauts, de branles (fausse bruyère) et de "petit tamarin", avec par endroit des clairières cela jusqu’à la route forestière du Piton Rouge.


 


 


PRATIQUE : Prévoir deux voitures, une au début du sentier du Maïdo et une à l’arrivée au sentier du Piton Rouge. Si vous n’avez pas de deuxième voiture vous pouvez appeler un taxi pour venir vous chercher à la fin de votre randonnée. Vous pouvez aussi faire cette randonnée accompagné d’un guide.

13 km
7h
Modéré
Sentier de la Glacière Haut de Saint-Paul
- Office de Tourisme de l'Ouest -
- Office de Tourisme de l'Ouest -
Lieux d'Histoire

GRATUIT
VOIR